LES SOMMETS EMBLEMATIQUES DE L’IRLANDE: MUCKISH

Muckish depuis la N56 entre Dunfanaghy et Creeslough.
A partir d’aujourd’hui, je vous propose un nouveau thème: partir à la découverte des montagnes emblématiques de l’Irlande. Celles que l’on aperçoit de loin, celles dont les pentes abruptes font écarquiller les yeux, dont le panorama depuis le sommet fait rêver, dont le nom fait parfois frémir aussi, tant elles sont imposantes et peuvent être inhospitalières par mauvais temps. Car ce sont les conditions météorologiques changeantes et imprévisibles, combinées à un terrain souvent difficile à marcher, qui font de ces collines des montagnes. Malgré leur altitude modeste et des dénivelés relativement raisonnables, les montagnes irlandaises ne s’offrent pas au premier venu. Mais lorsqu’elles se dévoilent, ne serait-ce qu’en partie, alors la magie opère…

Un panorama à couper le souffle…
Je commencerai cette série par un sommet qui me tient à coeur: Muckish, situé dans le nord du comté de Donegal. S’il ne s’agit pas de la première montagne irlandaise que j’aie gravi, Muckish marque pour moi le début d’une grande aventure, celle de la conquête des sommets irlandais de plus de 500m -ceux qui peuvent prétendre au statut de « montagne ». Inspiré par mes aventures sur les hauteurs du Connemara en 2005 et par l’ascension du point culminant de l’île, Carrauntoohill (1038m), en 2006, je décide en effet en novembre 2012 de repartir en Irlande et de me lancer dans cette quête impossible. Mon premier sommet sera Muckish (667m).
Muckish la tête dans les nuages, depuis les hauteurs au sud de Dunfanaghy.
L’ascension depuis Muckish Gap (environ 240m) est raide mais le dénivelé peu important. Pourtant, je vais souffrir dans cette montée. Il n’y a certes pas de sentier et il reste un peu de neige au-dessus de 500m, mais ce sont surtout le vent glacial et mon manque de condition physique qui me rendront la tâche ardue. Sur le vaste plateau sommital, les nuages se sont installés, rendant l’orientation délicate. Ce jour-là, je me rends compte des progrès qu’il me reste à faire pour mener à bien mon projet…
En approchant depuis le nord.
Depuis, j’ai toujours eu envie d’y retourner. Il faut dire que Muckish est omniprésent dans le nord du Donegal. Sa forme bien reconnaissable et sa proéminence remarquable attirent forcément l’oeil. Et s’il n’a pas la magnificence du Mont Errigal (751m), point culminant du comté (qui fera forcément l’objet d’un article similaire un peu plus tard), Muckish est empreint d’histoire.
Un sommet visible et reconnaissable de loin.
Cinquième plus haut sommet du comté, Muckish est le deuxième plus haut de la chaîne des Seven Sisters, située au nord des Derryveagh Mountains, qui s’étire vers le sud-ouest jusqu’au Mont Errigal. Sa position géographique au nord du massif fait de son sommet une véritable sentinelle, d’où on peut embrasser toute la côte nord du Donegal. C’est sa forme distincte qui lui a valu son nom gaélique, An Mhucais, littéralement « le dos de cochon », dont « Muckish » est la forme anglicisée. C’est une montagne de forme allongée, reliée au reste de la chaîne par le col éponyme (Muckish Gap), seul col routier traversant les Seven Sisters, au pied du quel, côté ouest, se trouve le célèbre « Pont des larmes » (Droichead na nDeor), où les familles des paroisses isolées du nord-ouest du comté disaient adieu à leurs proches en partance pour l’Amérique ou l’Australie au XIXème siècle.
Le Miners’ Track se fraye un chemin sur les pentes abruptes de la face nord.
Un sentier abrupt et parfois exposé…
Le Miners’ Track vu depuis le nord-ouest du plateau sommital
Les impressionnantes falaises côté nord. On peut apercevoir le Miners’ Track marquant une diagonale au centre.
Montagne aux flancs abrupts de toutes parts, Muckish a gardé un caractère sauvage et indompté. Les deux accès les plus sûrs sont soit depuis le col au sud, soit depuis le sud de Lough Agher, via les pentes nord-ouest. Mais l’itinéraire le plus populaire reste le seul sentier, partant du nord: le Miners’ Track. Il s’agit de l’ancien sentier qu’empruntaient les mineurs qui montaient travailler dans la mine de quartzite, située à environ 580m d’altitude, quelques centaines de mètres seulement à l’ouest du sommet. Emprunter ce parcours en ce mois de mai 2017 fut pour moi une expérience inoubliable. C’est un sentier abrupt, parfois exposé, où la prudence est de mise surtout par grand vent, et les vestiges des installations minières nous laissent imaginer la pénibilité du travail des mineurs. La mine fut exploitée dans les années 40 et jusqu’en 1952, et produisait une quartzite blanche de grande qualité qui fut utilisée dans l’industrie optique.
 
La mine de quartzite et les vestiges d’une exploitation passée…
Depuis la mine, on accède rapidement au vaste plateau sommital, un paysage de désolation, à l’aspect presque lunaire, qu’il ne faut pas hésiter à parcourir par beau temps pour profiter des différents points de vue à couper le souffle sur tout le nord du Donegal, sans oublier de passer près de l’immense cairn central. Le point culminant est marqué par un pilier de triangulation; non loin de là se dresse un autre cairn surmonté d’une imposante croix en métal, qui offre sans doute le plus beau panorama, sur la côte atlantique notamment. A faire absolument par beau temps, donc !!
Vue côté nord-ouest, depuis le dessus de la mine.
Zoom sur les montagnes de la Péninsule d’Inishowen depuis le sommet, avec au premier plan la croix située à la pointe nord-est du plateau sommital.
Vue plein nord sur Dunfanaghy et la péninsule de Horn Head, avec Lough Agher (gauche) et Lough Naboll (droite) au deuxième plan.
Le sommet de Muckish et son pilier de triangulation, et juste derrière, le vaste plateau sommital et son énorme cairn central.
Vue côté sud sur Dooish (651m) avec, au loin, les Bluestack Mountains.
Vue côté sud-ouest sur le reste de la chaîne des Seven Sisters, dominée par le Mont Errigal (751m).
Zoom sur les six autres sommets des Seven Sisters: Na Leargacha (470m, en bas à gauche), les trois Aghlas -Aghla Beg South (602m), Aghla More (583m) et Aghla Beg (564m)- Mackoght (555m, très difficile à discerner sous cet angle) et Errigal (751m).
Vue sur l’extrême nord-ouest du Donegal et la colline de Cnoc Fola (314m), près du cap de Bloody Foreland, pendant la descente le long des pentes nord-ouest.
Vue plongeante sur Lough Agher depuis le flanc nord-ouest, avec la péninsule de Horn Head et le charmant village de Dunfanaghy au loin.

Fiche technique:

Nom anglais: Muckish
Nom gaélique: An Mhucais
Altitude: 667m
Proéminence: 481m
Comté: Donegal (République d’Irlande)
Référence carte OSI: C00448 28709

Ma vidéo:

Un autre vidéo que je recommande chaleureusement:

Et le lien incontournable pour plus d’infos sur le sommet et comment y accéder:

https://mountainviews.ie/summit/163/

Tracé GPS: Muckish via le Miners’ Track

Télécharger

2 réponses sur “LES SOMMETS EMBLEMATIQUES DE L’IRLANDE: MUCKISH”

    1. Thank you Martin !! This is a stunning route indeed and best is to keep it for a good (and not too windy) day. I was surprised to find quite a few yellow arrows showing the way along the path. It is steep and a bit exposed in places, but not as difficult as I thought (in good conditions). I must say that walking in the miners’ footsteps truly is an incredible experience. And the summit plateau is amazing indeed !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.